émission


émission

émission [ emisjɔ̃ ] n. f.
• 1390; lat. emissio
1Physiol. Action de projeter (un liquide) hors de l'organisme; écoulement sous pression. Émission d'urine ( miction) ; de sperme ( éjaculation) .
2(XVIe) Production (de sons vocaux). Émission d'un son articulé. « D'une seule émission de voix » (Péguy).
3(1721, d'apr. l'angl.; « envoi, par les corps, d'espèces visibles » XVIIe) Phys. Vx « Action par laquelle un corps lance hors de lui des corpuscules » (d'Alemb.). émanation. Théorie newtonienne de l'émission de la lumière.
Mod. Production en un point donné et rayonnement dans l'espace (d'ondes électromagnétiques, de particules élémentaires, de chaleur, de vibrations mécaniques ou gazeuses, etc.). Émission électronique. Émission thermoélectronique : émission d'électrons par des métaux incandescents (cf. Tube à vide). Émission secondaire : émission électronique effectuée par une électrode métallique bombardée par des électrons. Émission photoélectrique : émission d'électrons par une surface métallique soumise à un bombardement photonique. Facteur d'émission d'une source de rayonnement, mesuré par rapport à celui du corps noir. — Télécomm. Transmission à l'aide d'ondes électromagnétiques de signaux, de sons et d'images. diffusion, radiodiffusion, transmission. Émission sur ondes courtes. Appareillage d'émission et de réception.
4Cour. Ce qui est transmis par les ondes. Émission radiophonique, télévisée. Émission en direct. Programme des émissions de la soirée. Regarder une émission sur la deuxième chaîne. Émission en eurovision. Une bonne émission.
5(1789) Fin. Mise en circulation (de monnaies, titres, effets, etc.). Banque d'émission, qui émet des billets. Émission de nouvelles pièces de monnaie. Action d'offrir au public (des emprunts, des actions, des obligations). Monopole d'émission. Les porteurs « auront droit à quatre actions nouvelles au cours d'émission » (Maurois). Date d'émission d'un timbre-poste.
⊗ CONTR. Réception; souscription.

émission nom féminin (latin emissio, -onis, action de lancer) Opération qui consiste à mettre en circulation une monnaie, un effet de commerce, un chèque, des actions ou des obligations, etc. (L'émission de la monnaie est une fonction de l'État souverain. En France, l'État confie à la Banque de France le privilège de l'émission de la monnaie et de sa diffusion pour le compte du Trésor.) Production de signaux sonores ou visuels. Programme ou tranche de programme de radio ou de télévision. Manière de produire des sons vocaux avec tous les moyens techniques appropriés. Géologie Sortie hors d'un volcan de produits solides, liquides ou gazeux. Physique Processus au cours duquel un système physique produit un flux de matière ou de rayonnement porteur d'énergie. Télécommunications Production de signaux, à l'entrée d'une voie de transmission. Production de signaux rayonnés par une antenne alimentée par un émetteur, en vue d'assurer une radiocommunication ; ces signaux eux-mêmes. ● émission (expressions) nom féminin (latin emissio, -onis, action de lancer) Émission électronique, projection d'électrons dans l'espace environnant par un corps porté à haute température. Émission acoustique, création spontanée d'ondes élastiques dans des matériaux soumis à des sollicitations d'origine mécanique, thermique ou chimique ; détection et analyse de ces ondes pour le contrôle non destructif des structures des matériaux. Émission de vœux, explicitation extérieure des vœux de religion. ● émission (synonymes) nom féminin (latin emissio, -onis, action de lancer) Géologie. Sortie hors d'un volcan de produits solides, liquides ou gazeux.
Synonymes :
- éruption
Télécommunications. Production de signaux rayonnés par une antenne alimentée par un...
Contraires :
- réception

émission
n. f.
d1./d PHYSIOL Action de lancer, de pousser (un liquide) hors du corps. émission d'urine.
d2./d Action de produire (un son articulé). émission de voix.
d3./d PHYS Production (d'électrons, de lumière). émission photoélectronique, thermoélectronique.
|| TELECOM Action de diffuser (un message, de la musique, etc.) au moyen d'ondes électromagnétiques.
Par ext. Programme (radiophonique, télévisé) ainsi diffusé. émission en direct, en différé.
d4./d FIN Mise en circulation (de valeurs: monnaies, titres ou effets de commerce).

⇒ÉMISSION, subst. fém.
A.— [Correspond à émettre A] Action d'émettre, de projeter au dehors.
1. PHONÉT. et MUS. Émission de la voix; émission d'un son (par un instrument, etc.). Les peuples nordiques ont une émission gutturale où se manifeste l'influence des articulations ouralo-altaïques. Les Latins (en Italie surtout) ont une technique à émission plus claire, entraînée par une syllabation à prédominance labiale (Arts et litt., 1935, p. 3607). P. méton. Son émis :
1. Une note de piano, de violon, une émission vocale, en plus du son musical qui constitue l'élément le plus apparent du phénomène sonore, contient des éléments de bruit (...) inhérents à l'émission de l'instrument et à son emploi. La durée elle-même, que les solfégistes croient manipuler avec précision, n'est qu'un trompe l'œil. (...) En réalité, l'émission de toute note ne s'exécute pas dans la durée (...). Toute note a un début, s'établit, puis cesse, et cela dans une fluctuation d'intensité importante, qui donne au son une forme.
SCHAEFFER, À la recherche d'une mus. concr., 1952, p. 209.
D'une seule émission de voix. Sans reprendre sa respiration. Véritables syllabes musicales, destinées à être chantées d'une seule émission de voix (D'INDY, Compos. mus., t. 1, 1897-1900, p. 48).
2. MÉD. Fait d'émettre (une humeur). Émission séminale; émission de sang. L'hémoglobinurie se caractérise par l'émission d'une urine couleur café (GARCIN, Guide vétér., 1944, p. 204).
3. PHYS. Fait d'émettre (une radiation, une substance, un rayonnement). Émission de neutrons, d'énergie; émission électronique, lumineuse, photoélectrique. Les raies sombres du spectre solaire coïncident avec les raies d'émission de gaz et de vapeurs bien connus (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 292). À l'équilibre entre le système de molécules et le rayonnement, l'émission et l'absorption de photons doivent se compenser (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 299) :
2. ... le phénomène de radioactivité est expliqué : il correspond à une manifestation d'instabilité de certains atomes se traduisant par l'émission d'un « rayon », c'est-à-dire l'éjection à grande vitesse d'une particule, grain de matière ou d'électricité, avec formation d'un atome nouveau de nature différente du premier et, par conséquent, transmutation d'un élément en un autre.
GOLDSCHMIDT, L'Aventure atomique, 1962, p. 14.
4. P. anal., ANAT., BOT. [Sans idée de séparation] La greffe Richter (...) sert à fendre l'écorce des porte-greffes au moyen des dentures de façon à faciliter l'émission des racines (BRUNET, Matér. vitic., 1909, p. 49).
B.— [Correspond à émettre B] Rare. Action de prononcer, de formuler. Après l'émission de ce remords, c'est une célébration de Baudelaire, de Banville, de Bataille (GONCOURT, Journal, 1893, p. 433). Ces lèvres [de Mlle Savouré] adaptées à l'émission de concises maximes morales, d'explications dictées et d'énonciations formalistes refusaient à peu près de se montrer en dehors de ces usages (MALÈGUE, Augustin, t. 1, 1933, p. 291).
RELIG. Émission des vœux. Prononciation solennelle des vœux de religion. L'Assemblée nationale décrète que l'émission des vœux monastiques sera suspendue dans tous les monastères de l'un et l'autre sexe (BERNANOS, Dialog. Carm., 1948, 4e tabl., 1, p. 1651).
C.— [Correspond à émettre C]
1. TÉLÉCOMM. Action de transmettre au moyen d'ondes électromagnétiques. Antenne, poste, station d'émission. Il n'est pas exclu (...) que l'on diminue la bande vidéo française (...) tout en maintenant le standard à 819 lignes, qui est absolument impératif, tout l'appareillage de transmission, d'émission et de réception étant aligné sur cette norme (MATRAS, Radiodiff. et télév., 1958, p. 84).
P. anal. Production d'un message selon un code spécifique. Cette théorie [des communications] étudie les problèmes posés par l'émission, la transmission et la réception des informations sélectives (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 104).
Usuel. Partie d'un programme radiodiffusé ou télévisé. Émission radio(phonique), télévisée; émission de radio, de télévision. Les émissions publicitaires de Radio-Luxembourg sont écoutées et font vendre (WEINAND, Public. radioph., 1964, p. 23) :
3. LA RADIO. — Voici maintenant, chers auditeurs, le programme de nos émissions de demain : 8 h. : une demi-heure de musique enregistrée. 12 h. : concert varié. 15 h. : émission des hôpitaux. 16 h. : radio-reportage du match de football Athletic Bilbao contre Sporting-club Madrid. 18 h. : romances et zarzuelas. 19 h. 15 : informations. 20 h. : musique de danse...
CAMUS, Révolte dans les Asturies, 1936, I, 2, p. 406.
SYNT. Émission dramatique, littéraire, musicale; émission en direct, en différé; écouter, regarder une émission.
2. FIN. et PHILATÉLIE. Action de mettre en circulation. Émission d'actions, de billets, de chèques, de timbres-poste :
4. De tout temps l'émission de monnaie a servi de moyen de secours aux finances publiques en difficulté et permis à l'État d'éviter une cessation de paiement.
L'Univers écon. et soc., 1960, p. 5006.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Début XIVe s. « action d'émettre, de projeter au dehors » (Ovide moralisé, éd. de Boer, II, 2238); 2. XVe s. « production d'un son » emission de soupirs (DUQUESNE, Hist. de J. d'Avesn., Ars. 5208, f° 92 v°, ds GDF. Compl.); 3. 1690 émission des rayons visuels (FUR.); 1720 « (des corps) fait de projeter au dehors des particules, des radiations » (COSTE, Traité d'optique, [traduc. du Traité d'optique de Newton, 1704], p. 477); 4. 1789 fin. « action de mettre en circulation » émission de papier [monnaie] (Le Moniteur, t. 2, p. 408); 5. 1928 radio, émission des radios (MALRAUX, Conquér., p. 28). Empr. au lat. class. emissio « action de lancer »; le sens 3 s'est développé et répandu sous l'infl. de l'angl., v. Newton, supra. Fréq. abs. littér. :252. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 254, b) 134; XXe s. : a) 452, b) 510. Bbg. CRADDOCK (J. R.). Rom. Philol. 1972, t. 25, p. 91.

émission [emisjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1390; lat. emissio, de emissum, supin de emittere. → Émettre.
1 Physiol. Action de projeter au dehors (un liquide). Écoulement, éruption. || Émission d'urine; de sperme. Éjaculation. || Émission sanguine, produite par une saignée.
2 (XVe). Production de sons vocaux. || L'émission de la voix par le chanteur. || Émission d'un son articulé, musical. || Syllabe musicale prononcée d'une seule émission de voix, sans reprendre sa respiration. || Émission d'une voyelle, d'une consonne.
3 Dr. canon. || Émission des vœux : prononciation solennelle des vœux.
4 (1789). Fin. et cour. Mise en circulation (de monnaie, titres, effets, etc.). || Émission de billets de banque. || Banque d'émission, qui a le privilège d'émettre des billets (→ Banque, cit. 3). || Émission surabondante de papier-monnaie. Inflation, surémission. || Limite d'émission d'une banque. Plafond. || Émission de nouvelles pièces. || Émission de chèques.Action d'offrir au public (des emprunts, des actions, des obligations). || Émission d'actions, d'obligations, de titres. || Souscription à une émission. || Prime à l'émission.
1 L'émission d'assignats, en même temps qu'elle est un étai moral et infaillible de notre Révolution (…)
Mirabeau, Collection, t. IV, p. 67, in Littré.
2 (…) il y a lieu de penser qu'une banque occupant une situation unique dans un pays, forte de son histoire et de sa majesté, ayant le sentiment de sa responsabilité, apportera dans l'émission des billets toute la prudence désirable (…) Il semble donc (…) que la meilleure solution c'est le monopole d'émission confié à une banque privée, sous le contrôle de l'État (…)
Charles Gide, Cours d'économie politique, t. I, p. 578.
3 Nous allons prochainement quintupler le capital dans ce but et les porteurs d'actions anciennes auront droit à quatre actions nouvelles au cours d'émission : c'est un cadeau (…)
A. Maurois, Bernard Quesnay, XXIV, p. 158.
Par anal. || Émission de timbres-poste.
5 (1720, angl. emission; « envoi, par les corps, d'espèces visibles », XVIIe). Phys. (Vx). « Action par laquelle un corps lance hors de lui des corpuscules » (d'Alembert). || Ancienne théorie de l'émission de particules lumineuses.Émission de corpuscules odorantes. Émanation.
(Mod.). Production en un point donné et rayonnement dans l'espace (d'ondes électromagnétiques, de particules élémentaires, de chaleur, de vibrations mécaniques ou gazeuses, etc.). || Émission de chaleur, de gaz. || Émission d'ondes radio-électriques. || Émission électronique, lumineuse.
Techn. (télécommunications) et cour. Transmission à l'aide d'ondes électromagnétiques, de signaux, de sons et d'images. || Émission sur diverses longueurs d'ondes. || Appareillage d'émission et de réception. || Utilisé au moment de l'émission ou de la réception, l'antifading permet d'obtenir une meilleure écoute. || Antenne, station, poste d'émission.
6 Cour. Ce qui est transmis par les ondes. || Émission radiophonique, télévisée; de radio, de télévision. || Programme des émissions de la soirée. || Émission musicale, théâtrale. || Émission de variétés. || Nos émissions sont terminées. Diffusion, transmission. || Émission en direct. || Émission en différé. || Brouiller une émission de radio.Absolt (selon les contextes). Émission de radio. || Écouter une émission sur France Inter, sur France Culture. || Faire une émission (→ Être sur l'antenne).Émission de télévision. || Regarder une bonne émission.
4 Lorsque les ondes émises par un poste émetteur, sont découpées au rythme des signaux Morse, pour passer des messages, on dit que l'on a affaire à une station radiotélégraphique. Au contraire si les ondes émises sont porteuses d'un langage parlé, il s'agit d'une émission radiotéléphonique. Enfin, si au langage parlé peut être joint de la musique, il s'agit de radiodiffusion… (Ces émissions) sont les seules qui soient suivies par l'auditeur privé.
André de Saint-Andrieu, les Stations de radiodiffusion, p. 7.
5 (…) Huis-clos, une de mes pièces, interdite en Angleterre par la censure théâtrale, a été diffusée à quatre reprises par la B. B. C. Sur une scène londonienne elle n'eût, même dans l'hypothèse improbable d'un succès, pas trouvé plus de vingt à trente mille spectateurs. L'émission théâtrale de la B. B. C. m'en a fourni automatiquement un demi-million.
Sartre, Situations II, p. 269.
CONTR. Réception, souscription.
COMP. Surémission.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Emission — Emission …   Deutsch Wörterbuch

  • Emission — may refer to: * Flue gas, also: ** Exhaust gas, flue gas occurring as a result of the combustion of a fuel * Emission of air pollutants * Emission (electromagnetic radiation), the process by which the energy of a photon is released by another… …   Wikipedia

  • Emission — Émission Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • Emission — in physikalischem Sinn, Aussendung von strahlender Energie (Licht , Wärme , Kathoden , Röntgen , Radiumstrahlen) von der Oberfläche eines Körpers in den umgebenden Raum. Zu unterscheiden ist die Emanation, Aussendung stofflicher Substanz; z.B.… …   Lexikon der gesamten Technik

  • Emission — (lateinisch emittere ‚aussenden‘“) bezeichnet: Emission (Physik), die Aussendung von Wellen oder Teilchen Emission (Umwelt), in der Ökologie eine Abgabe von Substanzen an die Umwelt – beispielsweise in Abwässern und Abgasen Emission… …   Deutsch Wikipedia

  • Emission — E*mis sion, n. [L. emissio: cf. F. [ e]mission. See {Emit}.] 1. The act of sending or throwing out; the act of sending forth or putting into circulation; issue; as, the emission of light from the sun; the emission of heat from a fire; the… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • émission — ÉMISSION. s. f. Terme didactique. Action par laquelle une chose est poussée au dehors. L émission des rayons du soleil. L odeur est l impression que fait sur nous l émission des corpuscules émanés des corps odorans. [b]f♛/b] On dit en termes de… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Emission — Sf Ausgabe (Wertpapiere, Briefmarken); Ausströmen von Schadstoffen per. Wortschatz fach. (16. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. émission, dieses aus l. ēmissio Hinausschicken , Abstraktum zu l. ēmittere heraus , hinausschicken zu l. mittere… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • emission — UK US /ɪˈmɪʃən/ noun ENVIRONMENT ► [C, usually plural] an amount of something, especially a gas that harms the environment, that is sent out into the air: emissions of sth »The bill is intended to lower emissions of greenhouse gases.… …   Financial and business terms

  • emission — Emission. s. m. Terme dogmatique. Action par laquelle on pousse quelque chose au dehors. Il se dit principalement des rayons de lumiere. L emission des rayons du Soleil. Quelques uns ont cru que l action de la veuë se faisoit par l emission des… …   Dictionnaire de l'Académie française